Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Vente en ligne des produits alimentaires/cosmetiques du Monde

Mise en avant liste

Contactez-nous

Newsletter

Inscrivez vous pour bénéficier de nos offres promotionnelles

Nos partenaires

  • CB

 

Guanabana(jus de corossol)

Guanabana(jus de corossol)

GUANABANA OU COROSSOL PAR DOMELEVO, L., YOUMBI, G., AGBENYA, K. 2002. Le Corossol : Production, Transformation & Commercialisation. Dossier thématique ENSIA-SIARC

Annona muricata L., famille des Annonaceae.

Noms donnés :

Guanábana (Esp., Am.Lat.), Graviola (Brésil), Soursop (Angl.), Corossol (Fr.), Agnigli (Togo).

Origine et distribution géographique

Le corossolier est originaire des terres basses d'Amérique tropicale et plus particulièrement des Caraïbes et de Colombie). Cette espèce se trouve actuellement dans de nombreuses régions du monde : dans les îles Caraïbes (principalement Bermudes, Bahamas, Cuba, Puerto Rico, République Dominicaine, St Vincent, Grenade), en Amérique du Nord (essentiellement au sud du Mexique), en Amérique Centrale (Costa Rica) ainsi que du Sud (Colombie, Venezuela, Equateur, Brésil, Pérou…). On en trouve aussi en Afrique orientale et occidentale sub-saharienne, en Inde, en Australie, en Nouvelle-Zélande, dans des îles du Pacifique et surtout dans le sud-est asiatique où la transformation du fruit est très importante.

Le Corossolier

Le corossolier est adapté aux climats chauds et humides, tropicaux. Il pousse à des altitudes comprises entre le niveau de la mer et 800 m, plus précisément entre 240 et 300 m et sous une atmosphère humide, une abondance de soleil à l'abri des grands vents. La croissance de l'arbre est optimale pour une température moyenne de 29°C et un taux de précipitation de 2,5 m. L'arbre croît souvent sur des sols acides (pH 6), sablonneux et bien drainés. Les densités de plantation sont généralement d'environ 215-300 arbres par hectare. Les premières récoltes commencent 3 ou 4 ans après la plantation. Il faut 3 à 5 ans pour que l'arbre donne son plein rendement. La production de fruits est limitée aux régions tropicales avec des températures élevées constantes toute l'année. Aux Antilles, l'arbre donne des fruits deux fois par an. La période de récolte dépend de la région de culture. Elle a généralement lieu de février à avril et de juillet à septembre.

Le fruit

Le fruit est cueilli ferme et de couleur vert-jaune. Le fruit est un syncarpe ovoïde, plus ou moins asymétrique, de 15 à 40 cm de long, pour 10 à 20 cm de diamètre, pesant de 0,45 kg à 4,5 kg. Il est vert foncé brillant et verruqueux. La pulpe est blanche, juteuse, aromatique, de saveur douce ou aigre douce. Les pépins sont noirs, brillants et nombreux.

Composition nutritionnelle

 

Composition de 100g de pulpe de Corossol
 
Proportion comestible
0,68
Energie (en k J)
212,0
Principaux constituants (g/100 g)
 
Eau
82,7
Protéines
1,3
Lipides totaux
0,2
Glucides disponibles
11,4
Fructose
1,8
Glucose
2,3
Saccharose
6,9
Amidon
0,4
Fibres alimentaires
4,2
Sels minéraux (mg/100 g)
 
Sodium
10,0
Potassium
261,0
Calcium
25,0
Magnésium
19,0
Fer
1,3
Phosphore
32,0
Vitamines (mg/100 g)
 
Eq. ß carotène
0,003
Vitamine C
23,0
Thiamine (B1)
0,09
Riboflavine (B2)
0,08
Niacine
1,08
Ac. Panthoténique (B5)
0,23
Vitamine B6
0,06
Acides aminés essentiels (mg/100 g)
 
Lysine
78,0
Cystine
9,0
Tryptophane
14,0
Méthionine
7
 

Le corossol est un fruit particulièrement riche en niacine et riboflavine (vitamine B2, utile aux coenzymes du métabolisme des glucides, lipides 

et protéines). Il contient également une quantité importante de phosphore et plus du quart de la quantité journalière recommandée en vitamine C dans 100 g de pulpe. Le corossol est un fruit climactérique.

Utilisations

Les feuilles sont utilisées en décoctions pour lutter contre fièvre et céphalées.

L'exportation du fruit frais s'effectue en cartons. Fabrication de pulpe, exportation de pulpe congelée, jus en canette, en bouteilles de verre, confitures. Pour la production commerciale de pulpe, les arbres choisis sont ceux produisant des fruits relativement acides (pH 3,5), au degré Brix de 14 à 18, résistants à l'anthracnose. Les principales molécules contenues dans le corossol utilisées en médecine ou faisant l'objet d'une étude spécifique sont principalement les acétogénines (composés apparentés aux lipides).